Trip | 7 parcs régionaux 3/5

published 19/09/2015 | last modified 07/03/2016

  • Jour 3
  • Castellane -> Lorgues avec ballade dans le Massif des Maures
  • 291 km
IMAG0818 IMAG0820

Après une nuit de camping “classique” (t’arrives pas à dormir, et quand tu y arrives, une polchtronne te réveille), je plie les gaules, direction les Gorges du Verdon.

_DSC0231 _DSC0234 _DSC0236 _DSC0237 _DSC0239

Le relief pour arriver aux Gorges du Verdon, n’est pas à proprement parler remarquable. D’un coup, on débouche sur un trou béant : ce sont les gorges. La profondeur, elle, est remarquable, à tel point que j’ose à peine me pencher pour prendre mes clichés. Le grand-angle, ici, ne reflète pas la profondeur abyssale de ce relief unique.

_DSC0241 _DSC0242 _DSC0243 IMAG0825

Le pont est à déconseiller aux gens qui sont sujets au vertige. Personnellement, j’agrippe mon smartphone de peur de le paumer. Avec les gants de moto, ça n’est pas pratique.

_DSC0245 _DSC0247 _DSC0248 _DSC0250 _DSC0252 _DSC0254 _DSC0257

Un aigle ? Non, un vautour fauve !

_DSC0258

J’ai roulé sur la rive gauche des Gorges, qui est peu roulante, un vrai serpentin à flanc de montagne. Ajoutez à cela un vertige léger et un temps maussade, et vous comprendrez que je n’ai pas vraiment pris mon pied. Il faudra donc revenir par beau temps.

_DSC0264 _DSC0265 _DSC0268 _DSC0273 _DSC0274 _DSC0275 _DSC0276 IMAG0840 _DSC0279

Direction Tourtour, la route est toute neuve, excellentissime !

IMAG0841 IMAG0842 IMAG0843 IMAG0844 IMAG0845 IMAG0847_BURST003 IMAG0848 IMAG0849 IMAG0850

Tourtour, très joli et friqué, comme en témoigne cet enseigne qui n’est visible que dans les patelins où les gens ont plus de blé que la moyenne.