Buell | Essai Buell X1

published 08/09/2015 | last modified 26/02/2016

Attention

Je n’ai pu essayer cette moto qu’un quart d’heure, par conséquent impossible de s’y habituer et de prendre ses repères. Mes commentaires sont donc à prendre avec recul, et seraient sans doute adoucis au bout de quelques heures (jours) de pratique.

essai-buell-X1-IMAG0708 essai-buell-X1-IMAG0709 essai-buell-X1-IMAG0710 essai-buell-X1-IMAG0711 essai-buell-X1-IMAG0712 essai-buell-X1-IMAG0713 essai-buell-X1-IMAG0714

Les plus

  • le caractère moteur
  • la boîte de vitesse (comparativement à ma Harley de 2005… tout est relatif !)
  • la sonorité (due en grande partie à la ligne complète rino)
  • la légèreté
  • le look exclusif

Les moins

  • j’en chie pour tourner, direction dure [1]
  • je dois continuellement chercher le frein et le sélecteur de vitesse, placés trop près du carter
  • le freinage avant que je trouve un peu dissymétrique
  • la finition cheap des komodos
  • le tableau de bord quelconque et les voyants trop petits
  • la batterie trop accessible et soumise aux intempéries
  • ben… le bruit ! je doute que la Maréchaussée laisse passer

La conduite

Ca pousse, ça pousse, tu te retrouves à 140 km/h en un rien de temps, et à mon avis, tu envoies du lourd dès qu’un vireton se présente. En région montagneuse (le Beaujolais est à 30 minutes), cette moto doit être une tuerie. Par contre elle est beaucoup plus fatigante que ma 750 CB, et beaucoup plus bruyante également.

Cette moto n’est pas destinée à te faire avaler les kilomètres, sur plusieurs jours. C’est plus une moto pour partir attaquer les virolos, un après-midi.

Alors t’achètes ou pas ?

A 5 900 €, je n’achète pas. Comparativement à la 750, la Buell est inachevée en terme de finitions, est moins maniable de prime abord, et coûte deux fois plus cher ! Je préfère attendre et essayer des modèles plus évolués, comme les XB. Quitte à rajouter 1 000 euros mais au moins, je devrais avoir une bécane mieux finie et plus “friendly”.

Affaire à suivre :)

EDIT

[1]en virage, plus le centre de gravité est haut, moins il est utile d’incliner la moto…et moins la moto est agile. Donc à masse et vitesse égales, un trail prend moins d’angle qu’une sportive pour tourner, mais il est moins vif au déplacement. Par conséquent, pour tourner avec une Buell (dont les centres de gravité sont bas), il faut vraiment “lancer la moto” dans le virage. CQFD.