Sporster | Backfire via le carbu

published 05/05/2015 | last modified 29/02/2016

Depuis que je roule avec mon Sporster, j’ai noté la chose suivante :

  1. je roule à allure normale et constante pendant quelques kilomètres
  2. je dois ralentir (stop, rond-point…)
  3. je freine et je débraie pour tomber les vitesses
  4. immédiatement, le moteur chute complètement dans les tours
  5. à ce moment précis, la moto émet un “pschhhhhhhit” très sonore, de l’air sous pression qui est refoulé en partie via le carbu
  6. parfois la moto cale

Intrigué (pour ne pas dire “titillé”), j’ai décidé de trouver le pourquoi du comment, et voici l’histoire de mes “pérégrinations”. Comme d’habitude, vous trouverez une foule de photos.

Hypothèse n°1 : une fuite au niveau du filtre à air

Je démonte mon filtre à air.

demontage-carbu-sporster-1-IMAG0284 demontage-carbu-sporster-2-IMAG0285 demontage-carbu-sporster-3-IMAG0286 demontage-carbu-sporster-4-IMAG0287 demontage-carbu-sporster-5-IMAG0289 demontage-carbu-sporster-6-IMAG0290 demontage-carbu-sporster-7-IMAG0291

Note : à quoi sert ce machin ?

[EDIT 12/11/2015] il s’agit de reniflards d’huile qui servent, selon internet, à récupérer les vapeurs d’huile issues du haut moteur et à les brûler, évitant ainsi de les relâcher dans l’atmosphère.

demontage-carbu-sporster-8-1-IMAG0291 demontage-carbu-sporster-9-IMAG0296 demontage-carbu-sporster-10-IMAG0297 demontage-carbu-sporster-11-IMAG0298

Je tombe sur un joint un peu abîmé, entre le filtre et le carbu. Par principe, je le change.

demontage-carbu-sporster-15-IMAG0394

Mais je doute que ce soit une cause réelle et sérieuse. Effectivement, lorsque je fais quelques kilomètres sans filtre à air, je constate trois choses :

  • primo : ça carbure très bien sans filtre à air !
  • deuxio : ça continue de faire “pshhhhit”
  • tertio : quand ça fait “pshhhhit”, ça refoule de l’air via le carbu : je le sens très bien au niveau du genou

Hypothèse n°2 : les bougies

Mes bougies sont stock, or il est possible que mes bougies ne soient pas assez “chaudes” pour bien brûler tout le carburant, surtout si j’ai une conduite “cool”, ce qui est le cas.

Je démonte donc mes bougies pour regarder leur état et constater, éventuellement, un dysfonctionnement de la combustion.

demontage-carbu-sporster-12-IMAG0299 demontage-carbu-sporster-13-IMAG0303 demontage-carbu-sporster-14-IMAG0309

Je les change quand même et je monte des H8, donc un peu plus chaudes. Le “pshhhhit” continue, quoiqu’il me semble moins fréquent, moins systématique qu’avant.

demontage-carbu-sporster-16-IMAG0395

Donc, le problème est ailleurs.

Hypothèse n°3 : la richesse

A mon avis, l’explication tient en quelques mots :
Après une phase de roulage à vitesse constante, un rond-point se profile :

  1. je freine en coupant complètement les gaz
  2. le papillon du carbu se ferme et ne laisse plus entrer que le minimum d’air
  3. le mélange s’enrichit trop en essence, les proportions stoechiométriques ne sont plus respectées(1)
  4. la combustion du mélange ne peut pas avoir lieu
  5. il n’y a pas de détente au PMA (point mort haut)
  6. …et ces gaz à faible pression s’échappent par les soupapes dès qu’ils en ont l’occasion
  7. …et quand ce processus est trop prononcé, le moteur s’engorge et cale

Ma prochaine idée est d’agir sur la vis de richesse du carbu, pour la réduire un peu, et voir ce que ça donne. Affaire à suivre…

(1) Normalement, un carbu sorti en 2005 devrait gérer cela, non ? Mais mon carbu est stock et pas mes gicleurs (stage 1).

Hypothèse n°4 : défaut d’allumage

Hypothèse intéressante qui serait la cause de l’hypothèse 3.