Buell | Rallongement reniflards

published 01/12/2015 | last modified 07/03/2016

Problématique

Le précédent propriétaire a coupé les reniflards d’huile trop en amont, du coup l’huile à tendance à dégouliner sur le bras oscillant, voire le pneu, voire le disque de frein.

Approche numéro 1 : rallongement avec du tube pour air comprimé

Je sais, ce genre de tube n’est pas conçu a priori pour supporter l’huile chaude.

Mais d’une part, je pars du principe que l’huile aura le temps de refroidir dans la partie amont du circuit (je rallonge les reniflards, je ne les remplace pas de bout en bout).
D’autre part, trouver des durites spéciales huile chaude et des raccords qui vont bien, sur Mâcon, c’est la grosse galère.

IMAG1565 IMAG1569

On distingue le reniflard qui sort du bas-moteur.

IMAG1573 IMAG1578 IMAG1579

Mon tuyau pour l’air comprimé, pas cher, facile à trouver.

IMAG1580 IMAG1582 IMAG1583

Je me suis demandé si l’huile pourrait être bien évacuée, car le tuyau n’est pas vraiment pentu. Mais c’était monté comme cela avant, et puis je ne veux pas rapprocher trop le tuyau du pot ni de la courroie de transmission.

IMAG1584

[EDIT 01/12/2015] : l’huile du haut moteur, et celle du bas moteur, se met à goutter au bout d’une quinzaine de kilomètres. Les deux huiles sont tièdes, je dirais entre 30°C et 40°C. A priori, mon caoutchouc devrait tenir quelque temps, sauf si l’huile le bouffe.

Autre observation : le moteur chauffe pas mal sitôt qu’on maintient une vitesse de croisière, style 120 km/h. Quand je suis rentré à la maison, j’entendais l’huile qui bouillait doucement dans le bas moteur…

Ca me fait penser que si de l’huile s’échappe, va falloir le remplacer un jour… Sur la Harley c’est pareil, il y a un reniflard au niveau du carbu mais les gaz et les goutelettes d’huile sont recyclées dans l’admission. C’est plus propre.

Ca m’a permis de trouver 2-3 infos sur les reniflards, que j’ai documentées dans la partie “mécanique générale”.

Alternative

L’alternative ce sera cela http://www.monancienne.com/fr-FR/durite-noire-de-mise-a-air-samco-en-silicone-3-metres-9mm_UC45560.htm et encore, il faudra vérifier que le diamètre est le bon et trouver les raccords : http://www.monancienne.com/advanced_search.asp?code0_ref=BIK&search=raccord.

Un autre catalogue : catalogue-flexibles_durites.

[EDIT du 07.12.2015] J’en fous partout !

Voilà le résultat (plutôt mitigé, vous en conviendrez) de mon bricolage : après 150 bornes de virolos, le disque, les plaquettes, la jante sont maculées d’huile. La faute au reniflard rallongé dont les goutelettes, avec la vitesse (et le souffle de l’échappement ?) sont projetées sur la partie arrière de la moto.

IMAG1725 IMAG1727 IMAG1728

Après avoir envisagé plusieurs scenarii, j’opte pour le coudage de mon reniflard au plus proche du bras oscillant, l’idée étant de forcer l’huile à le suivre et à s’échapper quand il arrive au bout de la pièce.

Je tiens à préciser que j’ai naturellement envisagé de renvoyer l’huile vers l’admission, mais mon filtre à air ne prévoit pas cette possibilité.

IMAG1735 IMAG1737

[EDIT du plus tard 2016] J’en fous partout !

Juste rallongé un peu les reniflards de 8 cm environ, les ai un peu plus écartés de la roue : c’est parfait maintenant.