Trip | Morvan 2020

published 30/06/2020 | last modified 11/08/2020

D’aucuns ont chanté “A nous les p’tites anglaises !”, moi j’ai fredonné “A nous les jolies courbes du Morvan”. Car des courbes, cette région en regorge, et de très belles. Certes, à moto, le Morvan se parcourt de haut en bas en une demie-journée max. Mais quelle importance ?

Tout d’abord, il y a certaines routes absolument incontournables, qu’on vient spécialement faire et refaire, qu’on ne raterait pour rien au monde, celles qu’on enroule avec le sourire aux lèvres, la roue dans la roue avec les collègues. Le pied intégral : sinuosité, qualité du revêtement, fréquentation proche de zéro, paysages…

Et puis il y a les petites départementales qu’on continue de découvrir, qu’on teste. A 60 km/h, en mode “repos”, on se ballade sous les frondaisons, le temps de faire souffler les pilotes et refroidir les moteurs :) A l’ombre, dans ce coin de France très peu fréquenté, en ce troisième week-end de juin 2020.

Et puis le lac des Settons ! Grand, calme par beau temps, il est parfait pour s’ébattre mais aussi nager sur des distances respectables (il fait 4 km de longueur). Il compte plusieurs endroits où on se restaure très bien et à pas cher en plus ! Par ailleurs, arrive le week-end, les motos fréquentent pas mal les lieux et l’ambiance est sympa.

Après avoir posé mon sac dans la longère qui nous accueille, et effectué quelques repérages (la bouffe, le lac, la pompe à essence…), je me félicite d’être revenu dans cette région. D’autant plus que notre ouvreur RideAnimal (et sa compagne LaFéeOrange) connaissent la région à fond ! Et la météo est au beau fixe ! Gros coup de bol mais encore une fois : “Qui ne tente rien n’a rien.”

Nous n’oublions pas “l’esprit moto” pour autant et nous accueillons avec plaisir un petit nouveau, Laurent, qui fait ses début à motocyclette et qui progresse durant le week-end. Bravo à lui !

Ca va être un week-end moto impeccable, entre petites arsouilles, roulages mollo à l’ombre des forêts millénaires morvandelles, apéros raisonnablement chargés, bouffes sur la terrasse… Je me paie même le luxe d’aller nager dans le lac mes 2 500 mètres, en y prenant un plaisir fou.

Nous reviendrons sans tarder !

r1_20200619_180341 r2_20200620_073330 IMG_20200807_092233_1300 r5_20200620_074741 r6_20200621_071712